Inversion-Récupération: Guide de séquence en IRM

Inversion-Récupération: Guide de séquence en IRM

Ce guide sur la séquence d’Inversion-Récupération fait partie de notre série de guides sur les séquences en IRM. Cette séquence est la même que la séquence de Spin Écho à part qu’elle est précédée d’une impulsion de 180° à chaque TR. Nous détaillerons cela dans les paragraphes suivants.

Si vous n’avez toujours pas consulté le guide sur la séquence Spin Écho, nous vous recommandons d’en prendre connaissance afin de faciliter la compréhension de celui-ci.


Chronogramme

L’application d’une impulsion de 180° à chaque TR, nous permet d’introduire un nouveau paramètre : le TI (Temps d’Inversion). Ce temps représente le temps entre la première impulsion de 180° et le début de la séquence Spin Echo (l’impulsion de 90°).

Pour le reste de la description de cette séquence, ce sont les mêmes observations que pour la séquence Spin Echo. Pour le reste de la description de cette séquence, ce sont les mêmes observations que pour la séquence Spin Echo.

Le gradient de fréquence est composé d’un lobe positif avant l’impulsion de 180° et de 2 lobes positifs après l’impulsion de 180° au moment de la lecture du signal.

Chronogramme

Une seule ligne de l’espace K est remplie à chaque TR. Il faut donc répéter autant de TR qu’il y a de lignes à remplir (en incrémentant à chaque fois le gradient de phase). C’est pour cette raison que cette séquence est assez longue.


Paramètres importants

Le paramètre le plus important qui va conditionner le contraste et la pondération de la séquence est surtout le TI (Temps d’inversion).

IR Parameters

IR Parameters

Nous pouvons ainsi voir comment cette séquence IR offre une meilleure différenciation tissulaire selon le T1. Nous avons dans cet exemple 2 tissus, si nous utilisons une séquence Spin Echo, selon le TR, nous aurons une certaine différenciation tissulaire. Mais si nous utilisons une séquence IR, nous voyons que selon le TI, cette différenciation est accentuée.

En effet, selon la valeur du TI, les tissus n’ont pas la même valeur d’aimantation longitudinale au moment de l’impulsion de 90°. De fait, ils vont se comporter de façon différente. Plus son aimantation longitudinale est faible, plus faible sera le signal émis par un tissu. Si son aimantation longitudinale est nulle, alors ce tissu ne donnera tout simplement pas de signal. C’est d’ailleurs sur ce principe que les séquences Stir et Flair ont été développées.

Pour supprimer un tissu donné, le TI doit être paramétré à 69% de son T1. D’autres paramètres vont impacter le rapport signal sur bruit et/ou la résolution spatiale comme la bande passante (lorsqu’elle est accessible), la matrice en phase, la matrice en fréquence, le FOV, l’épaisseur de coupe

Avantages et inconvénients de l’inversion-Récupération

Les principaux avantages de cette séquence sont:
  • Meilleure différenciation tissulaire en T1
  • Suppression tissulaire

Son principal inconvénient est son temps d’acquisition élevé.

Applications cliniques

La séquence d’Inversion-Récupération est souvent utilisée en neuro-pédiatrie pour supprimer le signal de la substance blanche.


Exemples

Voici deux exemples d’images réalisées avec la séquence Inversion Récupération basée sur un Spin Echo vrai.

Coupe Coronale IR pondérée en T1 du Cerveau
Coupe Coronale IR  pondérée en T1 du Cerveau

Coupe Sagittale IR de la colonne lombaire
Coupe Sagittale IR de la colonne lombaire