Applications en Radiothérapie

Applications en Radiothérapie

La radiothérapie, souvent abrégée RT, est une thérapie utilisant des rayonnements ionisants le plus souvent délivrés par un accélérateur linéaire de particules. Sa principale utilisation est le traitement du cancer, mais la radiothérapie peut également être utilisée à d’autres fins.

Cet article vous donnera un aperçu clair et concis des différentes applications médicales de la radiothérapie.


CANCEROLOGIE

CANCEROLOGIE

  • Le traitement curatif en radiothérapie consiste en un traitement locorégional du cancer, visant à détruire localement les cellules cancéreuses et à les empêcher de se multiplier tout en préservant au mieux les tissus sains et les organes environnants. Outre ce rôle, la radiothérapie est également utilisée à des fins palliatives et symptomatiques.
  • L’irradiation palliative en radiothérapie est employée pour ralentir la progression d’un cancer local trop avancé, ou d’une métastase connue pour être incurable.
  • L’irradiation symptomatique en radiothérapie est prescrit pour soulager un symptôme majeur. Il en existe trois types :
    • Radiothérapie antalgique: pour soulager la douleur.
      • Souvent utilisé dans les douleurs aiguës et intenses dues aux métastases osseuses, non soulagées par un traitement médicamenteux
      • L’effet antalgique est généralement atteint rapidement, dès les premières séances
    • Radiothérapie hémostatique: stopper les saignements persistants qui peuvent être retrouvés dans les cancers de la vessie, du rectum ou des cancers gynécologiques.
    • Radiothérapie de décompression: utilisée en cas de compression vertébrale ou radiculaire.
      • C’est une urgence en radiothérapie
      • Elle doit être traitée dès les premiers signes pour être pleinement efficace et le traitement doit être bref
      • Souvent, seules quelques séances sont délivrées pour limiter l’irradiation des vertèbres
      • L’œdème de compression veineux ou lymphatique est également amélioré avec ce traitement

Autres applications

Comme mentionné précédemment, la radiothérapie peut également être prescrite dans de nombreux cas autres que la cancérologie.

  • Tumeurs intracrâniennes bénignes il s’agit de tumeurs non graves, non mortelles et qui ne peuvent pas donner lieu à des métastases. Cependant, elles peuvent évoluer vers une tumeur maligne. Leur traitement de référence est chirurgical bien que la radiothérapie puisse être proposée en alternative ou en complément.

Autres applications 1

  • MAVc – Malformations Artério-veineuses Cérébrales sont des communications anormales entre les artères et les veines. Les Malformations artério-veineuses cérébrales peuvent être à l’origine de crises d’épilepsie, de céphalées, de déficit neurologique progressif ou d’hémorragie intracérébrale. Elles sont le plus souvent révélées par des crises épileptiques.
    • Options thérapeutiques: L’embolisation endovasculaire, la micro-neurochirurgie et la radiothérapie stéréotaxique sont appliquées seules ou combinées
    • Initialement, seules les malformations de petites dimensions, inaccessibles par voie chirurgicale, étaient irradiées
    • Grâce au développement de la radiothérapie stéréotaxique, les indications se sont multipliées

Autres applications 2

  • Ossification hétérotopique ou ectopique est le développement d’une structure osseuse anormale dans les tissus mous. La Radiothérapie est:
    • Une technique efficace pour la prévention des ossification hétérotopique chez les patients à haut risque après une chirurgie de la hanche
    • Une alternative aux anti-inflammatoires non stéroïdiens pour la prophylaxie, éliminant les risques de toxicité gastro-intestinale et de saignement, en plus du risque de pseudarthrose chez les patients traumatisés avec fractures multiples

Autres applications 3

  • Irradiation des composés sanguins: Je suis sûr que vous vous demandez maintenant ce que c’est? Et quel est le rapport avec la radiothérapie? L’irradiation des composés sanguins vise à tuer certaines cellules qui peuvent provoquer une maladie potentiellement mortelle chez certains patients nécessitant une transfusion sanguine.
    • Cette irradiation, délivrant à l’unité sanguine une dose d’environ 20 à 25 Gray, est réalisée à l’aide d’un irradiateur au Césium 137 ou d’un irradiateur à rayons X
    • Les centres de transfusion sanguine sont équipés de ce type d’équipement
    • Dans certains hôpitaux, ce type d’appareils ne sont pas disponibles. Les services de radiothérapie permettent de pallier ce manque:
      • Les composés sanguins sont installés sur la table de traitement face à la tête de l’accélérateur de manière à être entièrement recouverts par le faisceau de rayons X
      • Une dose d’environ 25 Gray est alors administrée et pour des raisons dosimétriques, deux fantômes sont installés, l’un au-dessus et l’autre en dessous du contenu sanguin

Autres applications 4